Loading. Please wait...
search
Gavarnie

ICE Canyon

Une poignée de pratiquants mordus et pas frileux, se lance dans cette nouvelle pratique plus engagée : Le ICE Canyon.

Il faut tout réinventer et apprendre, adapter le matériel et les techniques. Les pratiquants sont pour la plupart membres de l’EFC, la commission canyon de la Fédération Française de Spéléologie. Ils testent des choses, organisent des rencontres, des stages de formation.
C’était ce Week-end le 5° rassemblement annuel Canyon Hivernal de l’EFC à Gavarnie-Gèdre organisé par Lionel Aubriot, Cyril Leclerc et Jean Luc Lacrampe, tous 3 instructeurs canyon et pionniers de l’Ice Canyon.
Une quarantaine de participants venus de toute la France et d’Espagne. Des Experts et aussi des débutants en hivernale venus pratiquer, échanger, partager passion et expériences.

Il y a 3 types de pratiques hivernales :

  • Dans le froid: Le canyon est le même qu’en été, le froid se rajoute en difficulté supplémentaire à gérer et ce n’est pas à prendre à la légère, surtout en cas d’incident et d’attente prolongée. Les journées sont aussi plus courtes et laissent moins de marge avant la nuit.
  • Dans la neige: là se rajoutent des problématiques d’approches selon les quantités et des risques d’avalanche avant et pendant la sortie, des problèmes pour trouver les ancrages devenus invisibles. Une prise d’informations préalable, des connaissances spécifiques et du matériel adapté sont indispensables. Les canyons sont forcément des zones d’écoulement privilégiés. Une avalanche qui bloque le canyon et il faudra remonter le mur créé pour passer de l’autre côté…Ne pas oublier de prendre piolets et crampons !
  • Dans la Glace: C’est la forme la plus extrême mais aussi la plus belle de l’activité. Les paysages deviennent féériques mais bien plus dangereux encore. Aux problèmes précédents se rajoutent d’autres encore, plus graves. Le froid important risque de bloquer les mousquetons et les cordes, les matériels mécaniques sont inutilisables, des vasques peuvent devenir piégeuses, les chutes de glace dangereuses, la glace sur les cascades peut empêcher le rappel des cordes, l’eau peut être en surfusion et regeler très vite, La glace peut recouvrir aussi les ancrages…

Une chose est sûre, le ICE CANYON ne s’improvise pas !
Si l’aventure vous tente contactez la Fédération Française de Spéléologie et rendez-vous au 6° rassemblement annuel.

Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 2
View Bigger
Story Details Details Thumbnails Thumbnails Like

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts